Environnement

C’est une des principales missions que s’est donnée l’Association : protéger l’environnement du Hameau.

Géographie

Le hameau de Valaury se situe entre 150 et 170 mètres d’altitude au sud-ouest de Solliès-Toucasdominant le Vallon des Routes qui longe la Calade romaine et le “ru de Valaury” (cf. Cassini XVIIème siècle Cartes IGN ci-dessous). 

Protégé par ses collines boisées (Forêt des Morières), le Hameau garde encore, avec ses restanques, oliveraies et source, son charme provençal. 

Biodiversité

Dès l’entrée du Hameau, nous sommes salués par une couvée de tourterelles de Turquie, reconnaissables à leur col noir. Certaines restent durant l’hiver à l’entrée du Hameau, notamment dans le bouquet de chênes et de lentisques. Avec les saisons, divers oiseaux (rouges gorges, mésanges …) nous surprennent et égaient nos haies. Cependant, à la tombée du jour, hibou petit duc et chevêchette nous invitent à fermer les volets. A l’inverse, très tôt le matin, des hordes de sangliers et quelques renards roux visitent nos jardins.

Dans le chemin des Pouraques, le promeneur attentif trouvera sous des buissons de laurier-tin, entre des pousses d’asperges sauvages, des orchidées têtues pour nos sols caillouteux (Orphrys abeille – Ophrys apifera). 

De nombreuses fleurs protégées ont trouvé refuge dans nos hauteurs. Par exemple, l’armerie de Belgentier dont il ne reste plus qu’une trentaine de pieds au monde. L’endroit doit alors rester secret…

Puis aussi divers arbres, noueux, secs, aux feuilles persistantes sont présents au hameau de Valaury (genévriers, arbousiers, pins d’Alep, chênes verts, oliviers…). 

Comportement

Enfin, l’Association reçoit avec plaisir randonneurs et visiteurs pour les informer et les sensibiliser sur ce quartier et ses alentours. Ses habitants tiennent à prodiguer une conduite respectueuse de l’environnement : dépôt des encombrants en décharge, entretien de la fontaine, de la Chapelle … Pourtant, des promeneurs indélicats ne se gênent pas pour cueillir des plantes rares, voire capturer des tortues d’Hermann qui se risquent sur les chemins au printemps.

C’est pourquoi l’Association organise des réunions conviviales de voisinage et intervient auprès de la municipalité de Solliès-Toucas. Ces membres procèdent eux-mêmes aux travaux suivants : 

  

  • Chapelle : nettoyage régulier, pose de fleurs
  • Fontaine : nettoyage du bassin 
  • Ramassage des feuilles sur la place du Hameau lors des manifestations, etc.

Par ailleurs, les riverains sont informés par affichages et publications des comportements environnementaux à suivre (La Plume).